Recevoir la newsletter

Petit végétarien gourmand - Marie Laforêt et Ludovic Ringot


Petit végétarien gourmand - Marie Laforêt et Ludovic Ringot
Editions Alternatives, 2013, 112 pages


Recettes et conseils nutrition de 0 à 6 ans.

Préalable : bien que le titre fasse référence au végétarisme, le livre s’adresse également aux végétaliens. Par la suite, pour des raisons de lisibilité, seul le terme végétarien sera utilisé, mais il faut entendre par là que les végétaliens sont inclus (ce qui est une excellente initiative).

> Après une partie consacrée aux « bases » en matière d’alimentation, le livre se découpe en trois parties correspondant à trois périodes de la vie de l’enfant entre sa naissance et ses six ans.

La première partie est inégale. Par exemple, l’introduction est bancale : les affirmations semblent un peu gratuites car non étayées par des références et un conseil donné (évoquer son régime alimentaire avec un pédiatre) est aussitôt mis à mal par le constat, bien réel, selon lequel les médecins sont peu à même de discuter végétarisme par manque de connaissances. Or le livre rappelle régulièrement qu’il faut recourir à son pédiatre pour obtenir conseils et écoute : c’est assez paradoxal !
En revanche, la partie « idées reçues » est bien conçue, même si on aurait pu multiplier les exemples (et je n’ai pas bien compris le recours aux conclusions de l’Association des Diététiciens d’Amérique dans un ouvrage écrit en français par des Français pour des francophones).
Les « bases » comprennent aussi bien des remarques sur l’alimentation en général que sur le nourrisson et le jeune enfant en particulier ; de fait, elles s’appliquent aux enfants, sans distinction de régime alimentaire.

Chaque partie correspondant à une tranche d’âge débute par des informations concernant l’alimentation de l’enfant à cet âge, d’abord sans distinction de régime alimentaire, puis en indiquant au fur et à mesure comment aborder tel ou tel aspect d’un point de vue végétarien.
L’ouvrage se veut avant tout pratique et explique, à chaque nouveau chapitre, la raison d’être des recettes proposées en suivant. Il est très agréable, pour le lecteur, de sentir que l’auteur ne se contente pas de lui donner des idées de recettes, mais qu’il justifie ses choix par des raisons diététiques et physiologiques.

Certains ingrédients utilisés m'étaient inconnus (je reconnais, néanmoins, que la cuisine est vraisemblablement la pièce où je passe le moins de temps) et je doute que le curcuma soit apprécié des enfants de par son amertume (quant à le mélanger à du tofu, je laisse chacun juge en fonction de son caractère aventurier). Cependant, les recettes m’ont, globalement, paru savoureuses et je suis sûre qu’une personne de plus de 6 ans est tout à fait habilitée à consommer certains petits plats bien attractifs.


En résumé : sans pouvoir revendiquer un statut d’incontournable, ce livre est une façon de dépanner les parents végétariens, de les conforter dans leur choix généralement contesté par les omnivores et de donner quelques références pour aller plus loin (liens en fin d’ouvrage), bien qu'il me semble qu’un (futur) parent n’aura pas attendu ce livre pour se renseigner. En tout état de cause, le livre n’étant pas très épais, je doute que ses auteurs avaient pour ambition de faire la révolution ; à son échelle, il est très bien.


Livre reçu de l'éditeur dans le cadre de l’opération « Tous à Bruxelles ! » (FLB 2013) organisée par Libfly.