Recevoir la newsletter

Les heures souterraines - Delphine de Vigan

Les heures souterraines - Delphine de Vigan
Les heures souterraines - Delphine de Vigan
JC Lattès, 2009, 280 pages


Ce roman nous présente le chassé-croisé de Mathilde et Thibault, deux êtres perdus dans la ville et dans leurs vies. 

Mathilde m’a particulièrement touchée. Elle est au bord du gouffre et n’ose plus vraiment espérer qu’une main se tendra. Elle rencontrerait un homme… qui lui dirait madame vous ne pouvez pas continuer comme ça … c’est fini … vous allez vous battre, je serai à vos côtés. […] Quelqu’un qui comprendrait … que chaque jour qui passe, elle entame sa substance…

Ce roman est excellent sur le fond et nous montre, si on en doutait, combien la grande ville dévore les êtres, les vide, en fait des automates. Mais il nous expose aussi des vies en quête de sens, des personnages lucides qui voudraient reprendre la main sur le cours de leurs existences. J'ai été véritablement happée.


Sur la forme, en revanche, le style est insuffisant. Delphine de Vigan a des mots terriblement justes et porte sur ces situations un regard aigu mais il manque à sa plume un peu de caractère qui aurait conféré une véritable densité à l’intrigue. Je doute, en effet, qu’un lecteur exigeant n’ayant pas vécu la situation de Mathilde ou celle de Thibault se laisse complètement prendre aux tripes.


A lire quand on a (vraiment) le moral car ce roman n'est pas de ceux qui apportent des réponses.