Recevoir la newsletter

La véranda - Robert Alexis

La véranda Robert Alexis
La véranda – Robert Alexis
José Corti, 2007, 168 pages
(existe en Livre de Poche)


« Je prends peut-être ce train pour la dernière fois. »

Le narrateur, désœuvré, voyage dans la mythique Mitteleuropa, vers une destination tout aussi incertaine que la période qu’il traverse. Soudain, sur le bastingage d’un bateau voguant sur un lac autrichien, son œil est attiré par une haute bâtisse dont « un appentis ombragé de chèvrefeuille forme sur le flanc gauche une véranda soutenue par des colonnettes » (extrait de la présentation éditeur)


Ce livre est d'une élégance rare tant sur le fond que sur la forme. On se plonge dans cette lecture avec délice, accompagnant par la pensée le narrateur dans ces paysages enchanteurs.

L’atmosphère surannée est délicieuse. Chaque phrase se déguste. Les relations entre les personnages sont pleines de délicatesse. Le mystère plane. On est bien tout simplement.

Peu importe la destination, ce qui compte ici plus que jamais, c’est le voyage. On se laisse emporter par la voix du narrateur sans chercher à en savoir plus que ce qu’il veut bien nous livrer.

La fin est proprement saisissante et on a le sentiment d'émerger d'un rêve éveillé ; c'est très réussi.


Un livre à découvrir pour oublier le temps présent et rêver.