Recevoir la newsletter

Le musée de la sirène – Cypora Petitjean-Cerf

Le musée de la sirène  Cypora Petitjean Cerf
Le musée de la sirène – Cypora Petitjean-Cerf
Points, 2007, 113 pages


Un soir, Annabelle vole la petite sirène qui nage dans l'aquarium d'un restaurant chinois et l'installe dans sa salle de bains.


Ce livre est une petite merveille, à la fois bouffée d'air pur et expérience étouffante.
Avec une telle intrigue, on pourrait craindre que l'auteur finisse par s'enliser, ne sachant comment se sortir de son sujet. Or Cypora Petitjean-Cerf fait preuve d'une belle maîtrise de son sujet même si elle aurait pu creuser un peu plus. On sent qu'elle sait où elle va et c'est très agréable.

Quelques maladresses minimes émaillent ce premier roman mais c'est bien normal après tout et, de toute façon, le talent de l'auteur est largement suffisant pour nous entraîner dans cette relation ambigüe et fascinante entre Annabelle et la sirène. La plume est vive, court sur le papier pour nous offrir une histoire fluide dans laquelle il est très agréable de se plonger.


C’est un livre qu’on lit facilement d’une traite à la fois parce que son épaisseur le permet et parce qu’il retient l’attention du lecteur qui veut savoir comment tout cela se termine.