Recevoir la newsletter

Monsieur Mozart se réveille – Eva Baronsky



Monsieur Mozart se réveille – Eva Baronsky
Monsieur Mozart se réveille – Eva Baronsky
(Herr Mozart wacht auf, 2009)
Livre de Poche (Piranha), 2016, 420 pages
Traduction de Nelly Lemaire


Il se souvient de tout : il s'appelle Wolfgang Mozart et, hier encore, il était étendu sur son lit de mort. À son réveil, il ne trouve aucune explication à ce monde différent, étrange, où la lumière ne provient pas de bougies, où la musique n’émane pas d'un orchestre, où les carrosses se déplacent sans chevaux... Est-il aux portes de l'Enfer ou dans l'antichambre du Ciel ?


Un livre mettant en scène mon compositeur favori au XXIe siècle : j’étais à la fois curieuse et inquiète et j’avais préféré passer mon tour lors de sa parution en France. Ce genre de tentative me paraît rarement heureux et toujours opportuniste. Nulle crainte à avoir ici pourtant, bien au contraire. La quatrième parle d’un « roman drôle et inattendu » et c’est exactement cela.

Eva Baronsky réalise une prouesse en étant pleine d’humour et fine, documentant sérieusement sa fiction sans jamais se laisser cannibaliser par son sujet.
La personnalité de Mozart est bien utilisée et l’autrice gère les anachronismes avec bonheur ; elle souligne combien Mozart est intemporel, éternellement attiré par la modernité. C’est très frais, dans le bon sens du terme.
L’intrigue, gentiment fantaisiste, est soigneusement ficelée : les (més)aventures s’enchaînent laissant quand même un peu de place à l’émotion mais aussi à une certaine profondeur.

C’est un roman jubilatoire qui vous emporte : je l’ai lu d’une traite, séduite par l’impertinence du ton et émue par les déboires de notre compositeur. Un régal !

Ce livre a été lu dans le cadre du Prix des lecteurs du Livre de Poche.