Recevoir la newsletter

Flash Boys – Michael Lewis

Flash Boys – Michael Lewis
Flash Boys – Michael Lewis
(Flash Boys, [année])
Editions du sous sol, 2016, 320 pages
Traduction de Céline Alix


Cette enquête sur le trading haute fréquence vise d’abord à montrer que la vision que nous avons des marchés financiers est obsolète. Aujourd’hui, être trader, c’est se préoccuper de la vitesse de la fibre qui transporte les données. En définitive, la bourse, aujourd’hui, n’a pas grand-chose (si ce n’est rien) à voir avec une quelconque notion de financement des entreprises cotées.
L’enquête de Michael Lewis tente de nous faire comprendre ce que sont les marchés financiers aujourd’hui, à l’heure de la dématérialisation totale des transactions, et qui sont ceux qui travaillent à Wall Street.


Je me doute qu’un livre sur le trading, électronique ou pas, ne passionnera pas mes lecteurs. Il est en outre très pointu et il vaut mieux avoir de bonnes bases en finance de marchés pour y comprendre quelque chose. Cela dit, si c’est votre cas, n’hésitez pas un instant à dévorer cette enquête passionnante. Le livre se lit comme une série (ardue la série) et évite tout manichéisme, ce qui n’était pas évident sur un tel sujet.
J’imagine que la traduction a été confiée à une personne maîtrisant avant tout le sujet plus qu’à une traductrice hors pair. Cela se ressent, pour le meilleur et pour le pire.

Cette lecture m’a également permis de découvrir une maison d’édition qui fait la part belle à la non-fiction. Autant dire que l’on se retrouvera.