Recevoir la newsletter

La roue du silence – Dominique Vautier

La roue du silence  – Dominique Vautier
Quadrature, 2012, 103 pages


Cet excellent recueil de nouvelles est porté par une écriture simple mais qui vous prend à la gorge. Ce court livre est une petite merveille qui se dévore alors même que le genre ne s'accommode guère d'une lecture menée à fond de train.

Si, au départ, les chutes sont un peu attendues, on révise vite son jugement.
> Dominique Vautier est subtile, fine psychologue, son univers très émotionnel et on fait corps avec ses personnages.
> Il s'agit d'histoires courtes, certes, mais suffisamment longues pour que l’on se sente de suite concerné par le destin de chacun, pour que l’on ait envie d'en connaître l’issue, pour que l’on espère le meilleur pour eux.
> L’auteur ne suit pas une ligne particulière dans ses chutes. Une histoire peut tout à fait bien se terminer, une autre pas du tout et une autre encore sera dans l’entre-deux.

Son particulièrement appréciables :
> La délicatesse de certains instants qui ne prennent que quelques lignes, quelques phrases mais qui font basculer l’histoire.
> L'humanité toujours très présente qui vous touche en plein cœur. On devine que l’auteur aime ses personnages, qu’elle leur veut du bien et que si, parfois, cela se termine mal, c’est uniquement parce qu'il en est ainsi dans la vie.

Ce recueil délicat parle de mal-être, de solidarité, d’incompréhension, d’amour aussi, mais surtout de silences, de non-dits qui seront compris ou pas. Il est une belle invitation à revoir son comportement envers les autres, à oublier les rancunes, à savoir tendre la main, à simplement être attentif.


Ce livre m'a été transmis par l'éditeur.