Recevoir la newsletter

Excusez-moi pour la poussière – Jean-Luc Seigle

Excusez-moi pour la poussière – Jean-Luc Seigle
Excusez-moi pour la poussière – Jean-Luc Seigle
Flammarion, 2016, 90 pages


 Sous-titre : Le testament joyeux de Dorothy Parker


Dorothy Parker était au moins aussi intéressante en tant qu’individu qu’en tant qu’écrivain. Cette pièce de théâtre lui rend un bel hommage.

Le ton est enlevé, à la fois faussement « joyeux » et pourtant tout à fait réjouissant. C’est grinçant comme le style de Parker ; d’ailleurs, le texte reprend parfois des répliques que l’on trouve dans son œuvre.

La pièce se présente comme un monologue de Parker et les éléments permettent de retracer la vie de l’autrice de 1950 à 1962, de son remariage avec Alan Campbell au décès de ce dernier.

On retrouve bien l’esprit Parker, son humour noir, ses engagements, son absence de concessions.

Cela doit être un régal à voir au théâtre !


A recommander à ceux qui connaissant déjà bien l’autrice (et qui auront reconnu l'inspiration du titre de la pièce).